Ecole primaire de Berlaymont

Etre utile à tous, ne nuire à personne

Visite des 4e A à la Chapelle musicale Reine Elisabeth

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Chapelle musicale fut inaugurée en 1939. Ce sont Eugène Ysaye et la reine Élisabeth qui ont eu l’idée de créer cette école de musique et son concours international pour jeunes virtuoses. Eugène Ysaye était le professeur particulier de la reine et était violoniste. Malheureusement, il est décédé avant l’inauguration de La Chapelle musicale.

La Chapelle musicale est classée. Cela signifie qu’on ne peut pas apporter de modifications au bâtiment et qu’on doit demander une autorisation officielle pour rénover une pièce ou y faire des travaux. Le style architectural est celui de l’art déco.

La fresque accrochée dans le salon est un clin d’œil aux deux passions de la reine Élisabeth : la musique et l’archéologie. De sa loge (dans son salon), la reine pouvait assister à des concerts. Elle avait également un accès direct à sa chambre privée. Le piano que la reine a reçu de son époux, le roi Albert Ier, se trouve toujours dans ce salon. Au total, il y a 30 pianos dans la maison !

Avant la construction de la nouvelle partie il y a 4 ans, seuls 8 étudiants pouvaient loger sur place. Aujourd’hui, la capacité s’est étendue à 20 jeunes… même si 60 artistes y étudient. Le cursus dure 3 ans. Les artistes y étudient la musique : solfège, histoire de la musique, harmonies, sport, gestion du stress, concerts, etc. Ils se spécialisent dans une des six disciplines proposées à la Chapelle : violon, alto, violoncelle, chant, piano et musique de chambre. Les studios des élèves ainsi que certaines salles bénéficient d’un dispositif d’insonorisation : portes capitonnées, plafonds inclinés, utilisation de bois, utilisation de tapis, double murs, doubles portes, etc.

Les 4e A et Mme Hautrive

Saison 2 des ateliers JEU DE PEINDRE au Berlaymont

Ça y est, les ateliers JEU DE PEINDRE ont repris, au Berlaymont, dans la Salle Soeur Emmanuelle transformée en Closlieu pour l’occasion …

En collaboration avec Stéphanie Wiart de l’atelier Momart à Waterloo, le JEU DE PEINDRE s’invite deux vendredis par mois pour les 3 classes de 4e année du Berlaymont.

Le JEU DE PEINDRE, c’est peindre librement,  sans thème imposé, c’est jouer avec la trace en apprenant à bien peindre, pour que le geste soit naturel et spontané répondant à ses propres nécessités. Tracer, s’exprimer, s’accomplir .. pendant les séances les élèves  jouent à peindre et à se faire plaisir, être soi parmi les autres, s’écouter et laisser libre cours à leur  spontanéité!

Que du plaisir !

Ce diaporama nécessite JavaScript.